samedi 3 janvier 2009

Un hivernage en Baie de Somme

Bonne année, chers internautes, que Windows vous bénisse ! Cet article est un peu spécial car il va parler d'observations diverses réalisées cet hiver dans la Somme. Mais arrêtons-nous d'abord sur le département lui-même. Il se trouve dans le nord de la France, en Picardie, et a connu une histoire tumultueuse, témoin de la bataille de Crécy, durant la Guerre de Cent Ans, de la bataille de la Somme, durant la Première Guerre Mondiale, puis de l'occupation allemande comme en témoignent les ruines de blockhaus qui jonchent ses rivages. Il y coule un fleuve, la Somme, qui se jette dans la Manche en formant un estuaire appelé la Baie de Somme. C'est dans les environs de cette baie qu'on été observés les animaux décrits plus bas.

Voici un héron bihoreau (Nictycorax nicticorax). C'est un petit héron gris bleuté, à l'oeil rouge et au bec aigu. Comme de nombreux autres hérons, il niche en colonies dans les zones humides où il pêche poissons et batraciens.
Ce spécimen a été photographié dans le parc du Marquenterre, une vaste réserve ornithologique située entre l'estuaire de la Somme et celui de la Canche. Les oiseaux y sont tellement habitués aux touristes que l'on peut les approcher d'assez près sans craindre de les effrayer. Des cigognes blanches y vivent en permanence.

Toujours dans le parc du Marquenterre, c'est ici une bécassine des marais (Gallinago gallinago). La bécassine des marais appartient à un vaste groupe d'oiseaux, les limicoles, caractérisé par de grandes pattes, se nourrissant de petits invertébrés et vivants au bord de l'eau. La bécassine, elle, utilise son long bec (ici caché dans ses plumes) pour fouir la vase au bord des étangs et dénicher les petites créatures aquatiques qui constituent son ordinaire.

Ci-dessus, une imposante falaise de craie, par une matinée brumeuse. Ce type de falaise est né de l'amoncellement de couches d'organismes marins à coquilles calcaires, au fil des ères géologiques. De nos jours, elles servent de refuge aux oiseaux de mer comme les goélands et les fulmars.


C'est un harle huppé (Mergus serrator), photographié en mer depuis la côte. L'image est floue, mais on parvient à distinguer ses couleurs : tête verte, col blanc, poitrine brunâtre, dos noir, flancs gris... Il s'agit d'un mâle, reconnaissable à sa huppe ébouriffée. Les bords de son bec rouge sont dentés affin d'assurer une meilleure prise aux poissons qu'il attrape pour se nourrir.

Ah ! Voilà les phoques. En France, ces mammifères marins sont essentiellement présents en Baie de Somme. On peut les apperevoir de loin, à marée basse, digérant leur poisson sur les bancs de sable, ou de plus près, à marée haute, sortant leur tête pour prendre une bouffée d'air marin avant de replonger pour chasser le poisson.

Il en existe deux espèces présentes en Baie de Somme : le veau marin (Phoca vitulina) et le phoque gris (Halichoerus grypus), plus rare. Le premier est plus petit (environ 2 mètres de long) et possède un front marqué tandis que le second (mesurant jusqu'à 3 mètres) a le museau dans l'alignement du crâne. Sur l'image ci-dessus, il s'agirait plutôt d'un phoque gris.
Les deux espèces sont protégées du froid par une épaisse couche de graisse et sont essentiellement piscivores.

Voyez-vous l'oiseau, au centre de la photographie ? C'est un jeune pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla). Ce rapace est originaire de l'Est ; il se nourrit principalement de poissons et de charognes.

Pour terminer, enfin, sous cette photographie de la Baie à marée basse, voici la liste (non exhaustive) des animaux que j'ai vu en Somme et que vous aurez peut-être la chance d'apercevoir s'il vous prend l'envie d'y passer l'hiver :

Oiseaux :

  • plongeons catmarins
  • grands cormorans
  • grèbes huppés
  • grèbes castagneux
  • spatules blanches
  • cigognes blanches
  • hérons cendrés
  • hérons bihoreaux
  • grandes aigrettes
  • aigrettes garzettes
  • cygnes tuberculés
  • oies cendrées
  • tadornes de Belon
  • canards colverts
  • canards chipeaux
  • canards pilets
  • canards souchets
  • canards siffleurs
  • sarcelles d'hiver
  • fuligules miloins
  • fuligules morillons
  • macreuses noires
  • macreuses brunes ?
  • garrots à oeil d'or
  • harles huppés
  • pygargue à queue blanche
  • busard des roseaux
  • buses variables
  • faucons crécerelles
  • huîtriers pies
  • grands gravelots
  • pluviers argentés
  • vanneaux huppés
  • bécasseaux variables
  • chevaliers gambettes
  • barges à queue noire
  • courlis cendrés
  • bécassines des marais
  • mouettes rieuses
  • goélands argentés
  • goélands marins
  • pigeons ramiers
  • tourterelles turques
  • bergeronnettes grises
  • roitelets huppés
  • rouges-gorges
  • mésanges bleues
  • mésanges à longue queue
  • moineaux domestiques
  • merle noir
  • grives non-identifiées

Mammifères :

  • phoques gris
  • veaux marins
  • hermine
  • rat musqué

Pour en savoir plus sur la nature en Baie de Somme, voir le site de l'association Picardie nature : http://www.picardie-nature.org/

2 commentaires:

ursus a dit…

Voilà de belles observations. Bravo !
En ce qui concerne la seconde photo de phoque, je trouve que le museau n'est pas complètement aligné avec le crâne : je penserais plutôt à un veau-marin, sans certitude.

Igor a dit…

Je vous remercie pour vos compliments. La Baie de Somme est un très bel endroit, même si il y a un peu trop de chasseurs...
Effectivement le museau n'est pas tout à fait en alignement avec le crâne sur la deuxième photo de phoque. Après avoir consulté le site de Picardie nature, je pense aussi qu'il peut s'agir d'un veau marin et que c'est même plus probable. Je vais aller changer ce passage.
Merci beaucoup.